BACK
Les Buttes-Chaumont à l'honneur
Auteur: Cécile Gauclère Écrit le: 28/05/2019

Les Buttes-Chaumont à l'honneur

Paris c’est les Grands boulevards, les immeubles haussmaniens… mais aussi quelques espaces verts. Ces éléments si typiques de la capitale datent pour la plupart du XIXème siècle. C’est une époque de grand renouvellement de l’urbanisme, notamment pendant le Second Empire sous Napoléon III.

C’est ainsi que l’Empereur a décidé de la réalisation d’un parc sur un terrain vague de Belleville, ce qui correspond aujourd’hui au 19ème arrondissement. À l’époque, c’est un faubourg de Paris qui vient d’être annexé par la ville et qui servait de décharge, de bassin d’épuration et surtout de carrière. C’est cette exploitation qui a donné son dénivelé actuel au parc.

 

Conçu par deux ingénieurs avec l’aide d’un jardinier et d’un architecte, le parc des Buttes-Chaumont est un jardin à l’anglaise qui s’étend sur 25 hectares : un lieu naturel très organisé, mais de manière à faire croire à une nature sauvage, libre et surtout surprenante. Chaque détour de chemin, chaque volume y est pensé pour créer un effet de surprise chez la personne qui s’y balade, tout en simulant un paysage naturel pittoresque. Aux Buttes-Chaumont, on trouve une grotte avec de faux stalactites de ciment (et qui correspond à l’ancienne entrée de la carrière), une cascade artificielle de 32 mètres de haut, des torrents, des rochers taillés, des belvédères.

Surtout, au milieu d’un lac artificiel, une île taillée en falaise : à plus de 30 mètres de haut, c’est là que l’on trouve le petit kiosque si caractéristique (et si souvent photographié). Il a été dessiné par l’architecte Gabriel Davioud (qui a d’ailleurs aussi réalisé le bâtiment de la mairie de 19ème arrondissement, juste devant l’une des entrée du parc) en référence au temple de Vesta de Tivoli, en Italie. Celui-ci s’appelle le temple de la Sibylle, et il a été construit en 1869, deux ans après l’inauguration du parc pour l’Exposition universelle de 1867. Pour accéder à ce temple, il faut d’abord accéder à l’île au centre du lac soit par le pont de Gustave Eiffel (réalisé avant sa fameuse tour donc, en 1899) soit par un pont de pierre appelé le pont des Suicidés. Pour monter jusqu’au temple, des marches avaient été taillées à même la pierre, mais cet escalier n’est pas accessible au public.

En dehors des statues qui ont soit disparu soit été placées dans des musées, ce que vous voyez aujourd’hui du parc des Buttes-Chaumont ressemble trait pour trait à ce qu’il était lorsqu’il a été inauguré, y compris en terme de végétation : le goût à l’époque pour la connaissance scientifique combinée au goût pour ce que l’Occident désignait alors très largement comme « l’Orient » a amené le jardinier - Jean-Pierre Barillet-Deschamps - à planter un platane d’Orient (en 1862) ou encore un cèdre du Liban (en 1880), mais on trouve aussi des ginkgos, un orme de Sibérie, un noisetier de Byzance… C’est encore aujourd’hui le parc de Paris qui présente la flore la plus riche.

 

Finalement, que le parc soit considéré comme un lieu de promenade en pleine nature, un endroit où venir voir les spectacles de marionnettes des théâtres de Guignol ou un espace vert où profiter de l’été et du soleil pour les habitants du quartier, il est un lieu devenu emblématique de la vie parisienne que chacun s’approprie comme il entend.
On retrouve ça dans les nombreux films - et leur différence flagrante - qui ont choisi le parc comme lieu de tournage, d’Eric Rohmer pour La femme de l’aviateur à Gaspar Noé pour Love.

Image La fête de l'AOP fait danser tes papilles !
La fête de l'AOP fait danser tes papilles !

Pour sa seconde édition, la fête de l'AOP revient à Paris pour satisfaire petits et grands et faire découvrir à tous les gourmands les secrets de ces produits laitiers.

Image Le Canal Saint-Martin
Le Canal Saint-Martin

Le Canal Saint-Martin fût à la fois aqueduc et canal de navigation, aujourd'hui c'est un lieu de partage et de balade pour les parisiens.

Image Les expositions de la fin de l’année
Les expositions de la fin de l’année

2019 touche à sa fin et certaines expositions aussi. Aujourd’hui, Escovery vous propose trois expositions à ne pas manquer en cette fin d’année.

Image Après un an de travaux, le Musée d'Art Moderne de Paris est de retour !
Après un an de travaux, le Musée d'Art Moderne de Paris est de retour !

En 2019, après une année de travaux, le MAM autrement appelé Musée d’Art Moderne rouvre ses portes ce vendredi 11 octobre. Découvrez sans plus attendre la programmation de ce WE.

— Pour nous contacter, rien de plus facile!